Bienvenue dans notre monde

Introduction

Twinkly Line Dancers est une association loi 1901 ayant pour but est de promouvoir la danse en ligne (line dance et country) par le biais de l'initiation et du perfectionnement des chorégraphies; de fournir aux membres une formation, des conseils pour augmenter leurs connaissances et developper leurs aptitudes; de cultiver le public existant et developper le public à venir, organiser des stages, des réunions des soirées de danse pour favoriser les échanges d'idées et garder une cohésion fraternelle.

Cette liste est à titre indicatif et ne saurait en aucun cas être limitative ou exhaustive.

Nous avons des droits et des devoirs vis a vis de nos adhérents. Ces droits et devoirs sont listés dans les statuts de l'association. Twinkly line dancers n'est pas une école de danse et chaque adhérent a aussi des droits et devoirs vis à vis de l'association à laquelle il a librement choisi d'adhérer, notamment celui de s'impliquer dans la vie de celle ci et d'en respecter l'éthique: danser dans la bonne humeur et dans un esprit de convivialité et respect des autres adhèrents et des animateurs.

 

La Line Dance, c'est quoi ?

 

La Line Dance est une danse effectuée en ligne,

 c'est-à-dire où les danseurs sont tous alignés les uns à côté des autres et les uns derrière les autres, en formant des lignes parallèles (il peut cependant arriver qu'il n'y ait qu'une seule ligne). Elle s'effectue donc en solo, mais en groupe, et le groupe peut être composé de 2 personnes à ... l'infini !!! (En tenant compte de la taille de la piste). Elle ne nécessite aucun partenaire.
La Line Dance, ce sont avant tout des chorégraphies, composée de la combinaison d'une série de pas et de mouvements, liées à une chanson ou à un type de chanson particulier. Chaque chorégraphie possède un nom ; ces chorégraphies sont constituées d'une série de pas spécifiques à la Line Dance (même si certains de ces pas peuvent des retrouver dans d'autres types de danse), qui est répétée en boucle durant toute la chanson, et toujours dans le même ordre.
Chaque danseur doit exécuter la chorégraphie et faire les mêmes pas ensemble, de manière synchronisée. Il importe donc de démarrer la danse au même moment – en général, quand le chanteur se met à chanter – mais le principal reste de respecter le phrasé de la musique.

Pour qui? Tout le monde !!! hommes , femmes,  jeunes et plus âgés.  Il existe des chorégraphies de tous niveaux (débutant, novices, intermédiaire, ou avancé), des plus simples aux plus « acrobatiques ». Il y en a sur tous les rythmes et sur toutes les vitesses de musiques, donc pour tous les goûts. Les personnes handicapées ne sont pas oubliées, puisqu'il existe aussi des chorégraphies destinées aux personnes en fauteuil roulant
Quelles sont les principales qualités nécessaires à l'exercice de la Line Dance ?
Aucune si ce n’est un peu de mémoire et beaucoup de patience qui sont utiles à cet exercice. Mais ne vous inquiétez, ces qualités peuvent s'acquérir avec du temps et de l'entraînement.
D'où vient la Line Dance ?
La Line Dance nous vient des Etats-Unis. A cause de son lien très fort avec l'univers de la Country/Western, beaucoup imaginent qu'elle était dansée au temps du Far West. En réalité sa 1ère timide apparition date des années 1960, avec des danses telles que le Madison. Elle s'est peu à peu développée dans le courant des années 1970, et c'est au début des années 1980 qu'elle a trouvé sa véritable identité ; puis il faut attendre le début des années 1990 pour qu'elle connaisse un succès mondial et s'intègre définitivement dans le milieu de la Danse Country. Actuellement, on distingue 3 grandes formes de danse en ligne : la danse en ligne sociale, descendante des années 60/70, plutôt enseignée en danse de salon et qui est donc un cas à part ; la Line Dance Country que l'on connaît, et la Line Dance plus moderne ; ces deux derniers styles pouvant être très proches, ils sont souvent enseignés ensemble.

Sur quelle(s) musique(s) danse-t-on la Line Dance ?La Line Dance est surtout associée, dans l'esprit du public, à la musique Country. En réalité, la Line Dance peut se danser sur toutes sortes de musiques : Country bien sûr, mais aussi irlandaise, rock, latino, funky, dance ...Dans la plupart des clubs, la Line Dance se danse encore majoritairement sur de la musique Country ; cependant les autres styles de musiques y sont aussi souvent. On peut dire qu'on retrouve en général 80 à 90% de musiques Country (ou associées à la Country) et donc 10 à 20% de musiques non Country. Cependant, dans certaines régions, certains clubs et certains pays, il arrive que la proportion de musiques non Country égale ou dépasse les 50%. Il semblerait que cette tendance soit surtout présente en Angleterre, dans les grandes villes et dans les clubs participant régulièrement aux championnats. A l'inverse, certains clubs se réclament de ne danser « que » sur de la Country, voir à la limite sur des musiques associées (irlandaises et rock notamment). TWINKLY LINE DANCERS C’est : 80% LINE / 20 %COUNTRY
Certains artistes Country sont très populaires dans le milieu de la Line Dance ; c'est notamment le cas de Shania Twain, d'Alan Jackson ou des Mavericks, et de façon générale de beaucoup d'artistes catégorisés « New Country » ; d'autres artistes sont connus pour faire de la musique particulièrement adaptée à la Line Dance, comme Scooter Lee, Dave Sheriff ou les Dean Brothers. Au plus fort de son succès, des artistes et des groupes comme Steps ont aussi sorti des chansons remixées « dance » pour le public de la Line Dance. Pour les musiques non country, les musiques irlandaises remportent également un vif succès, avec des artistes comme Shamrock, mais surtout les musiques tirées de l'album « Lord Of The Dance » (B.O. du spectacle irlandais). Les danses sont souvent chorégraphiées sur une chanson en particulier, mais peuvent alors s'adapter sur une chanson de même rythme et à condition que le tempo ne soit pas trop rapide ou trop lent par rapport à celui de la musique originale. Parfois cependant, il arrive que des chorégraphies soient tellement adaptées à une chanson en particulier qu'il est impossible de la danser sur une autre musique ; à l'inverse, il peut exister des chorégraphies qui ne soient pas destinées à une chanson en particulier, mais plutôt à un type de rythme et de musique.

Comment s'habiller pour pratiquer de la line dance ? Il n'existe aucune tenue obligatoire pour faire de la Line Dance. Cependant, à cause de son fort lien avec le monde de la Country, beaucoup apprécient de s'habiller à la mode Country, ou au moins américaine. Certains clubs imposent les tenues Country, parfois juste pour les démos, d'autres les exigent jusque dans leurs cours et même dans les bals et les festivals où ils vont ! D'autres clubs n'exigent rien, et il ne faut donc pas s'étonner de voir des Line Dancers en survêt' et basket (au risque d'offusquer les puristes de la Country !). Pour ceux qui tiennent au style « Country-Western », dans l'ensemble, un tee-shirt et un jean peuvent suffire, si possible accompagné d'une jolie boucle de ceinturon et d'un chapeau. Rien ne vous empêche par ailleurs de mettre d'autres accessoires, voir de vous faire un look « total western » !!! Mais ce n'est pas une obligation : pas besoin de chapeau de cow-boy pour danser sur Michael Jackson ! Habillez-vous alors librement et simplement. L'essentiel est d'avoir une tenue où vous vous sentez à l'aise. Ceci est particulièrement vrai pour les chaussures ; trouvez une paire avec des semelles qui glissent ni trop, ni trop peu. Elles doivent bien tenir à vos pieds ; évitez les talons trop hauts, vous pourriez vous tordre le pied. Pour les amateurs de Country, rien ne vaut bien sûr la bonne paire de santiags, idéale pour « stomper » comme un fou !!! Pour les autres, c'est comme vous voulez. Pour ceux que cela intéresse, il existe des chaussures « spécial danse » ; elles sont souples, légères, et adaptées ergonomiquement à la danse. Mais l'essentiel est encore une fois de vous sentir à l'aise.

Combien existe-t-il de chorégraphies ? Des centaines, des milliers, et même plus !!! On ne les compte plus !!! Il s'en crée de nouvelles chaque jour, et il arrive aussi souvent que plusieurs danses soient créées sur une seule et même chanson ! Mais en général, certaines danses ont plus de succès que d'autres, ce qui permet aux danseurs de se retrouver tous ensemble sur la piste. Toutes ces danses sont crées par des danseurs chorégraphes, dont les plus célèbres sont Maggie Gallagher, Max Perry, Peter Metelnick, Jo Thompson, Rob Fowler etc ... Ce sont avant tout les Etats-Unis qui sont les principaux « fournisseurs » bien sûr, mais aussi l'Angleterre et le Québec, et, dans une moindre mesure, l'Australie et les Pays-Bas. Quelques français, comme guillaume Richard, Sebastien Bonnier,...s' essaye à cet exercice.

Qu'est-ce que le lexique de la line Dance  La Line Dance possède son propre vocabulaire : il existe ainsi tout un lexique de pas et de termes spécifiques à la Line Dance. On retrouve ainsi des noms comme « shuffle », « kick », « stomp », « vine », « rock step » etc ... qui correspondent à un pas ou une combinaison de pas précis, qu'on retrouve relativement souvent dans les différentes chorégraphies. Il est essentiel de bien maîtriser ces pas de base pour faciliter l'apprentissage.
La Line Dance ayant longtemps été enseignée de façon « expérimentale » et autodidacte, il arrive qu'on trouve des noms différents pour un même pas ; mais des associations comme la N.T.A. (National Teachers Association – association américaine) tentent d'unifier ce langage, et les fédérations nationales (comme les fédérations françaises F.F Danse. et F.F.C.L.D.) relaient souvent leur travail.

Qu'appelle-t-on « les fiches de danses » ? Pour apprendre et retenir les chorégraphies, il existe aussi des fiches de danses, où les pas de la danse sont décrits. On les appelle aussi « Feuille des pas » (« step sheets » en anglais), ou « Fiches chorégraphiques ».La plupart de ces fiches sont disponibles sur Internet ; des magazines comme « Linedancermagazine » en publient également. Sur ces fiches, sont indiquées en général : le nom de la danse et celui du chorégraphe (parfois aussi son pays d'origine et la date de création), le niveau de la danse (débutant, intermédiaire ou avancé), ainsi que la ou les musiques proposées pour cette danse (avec parfois aussi le rythme de la musique, ainsi que le BPM = Beat Per minute, c'est-à-dire la vitesse de la musique, et même, dans le meilleur des cas, le ou les albums où trouver la ou les musiques en question).
On peut y retrouver également le nombre de mur(s) : c'est-à-dire le nombre de fois où la chorégraphie est répétée avant de se retrouver à son point de départ ; une danse à 4 murs indique une danse où on fait face tour à tour aux 4 murs de la salle ; dans une danse à 2 murs, on fait alternativement à un mur, puis à un autre, mais toujours les 2 mêmes murs ; enfin, dans une danse à 1 mur, on fait toujours face au même mur. Il existerait aussi des danses à 3 murs, mais elles sont extrêmement rares !!!
Enfin, est également indiqué le nombre de comptes, c'est à dire le nombre de temps que prend la danse sur la musique, et la durée au bout de laquelle la danse doit être reprise au début. En général, on trouve des danses de 32 comptes, de 48 comptes et de 64 comptes. Les plus courtes font 12 à 16 comptes, les plus longues peuvent dépasser les 100 comptes. Attention, il ne faut pas confondre le nombre de comptes et le nombre de pas, ceci étant à la présence de pas syncopés. Par exemple, le « Shuffle » (appelé aussi « Triple Step ») est une série de 3 pas effectués sur 2 temps.

La line Dance s'effectue-t-elle forcément en ligne ? En règle générale ... oui ! Cependant, elle peut encore s'effectuer dans 3 autres positions :
- il existe ainsi les Line Dance « contra », qui sont en fait des Line Dance avec 2 lignes qui se font face-à-face, souvent en quinconce.
- Il existe aussi des Line Dance en cercle, même si elles sont plus rares
- Enfin, un peu à part mais souvent assimilées aux Line Dance, se trouvent les Partner Dance, c'est-à-dire des danses en couple chorégraphiées, celles-ci souvent effectuées en cercle, mais pouvant aussi se faire en ligne. En général, ce sont les mêmes pas pour les 2 partenaires (avec parfois de légers changements pour s'adapter à la position en couple) ; mais les pas peuvent aussi être symétriques (si l'homme va à droite, la femme ira à gauche par exemple) – (et toujours avec de légers changements d'adaptation). Pas d'inquiétude cependant, quand une danse en couple existe sur une chanson, on trouve aussi souvent une Line Dance qui va sur la même chanson. On peut également avoir des Partner Dance mixer, c'est-à-dire avec changement de partenaire. A noter qu'il existe aussi des danses qui peuvent s'effectuer à 3, voir à 4 !!! (Phénomène quand même très rare) Il peut aussi arriver que le chorégraphe original de la danse, un autre chorégraphe, un animateur/professeur ou les danseurs eux-mêmes adaptent une Line Dance en Contra Dance, en danse en cercle ou en Partner Dance, et inversement (une danse en couple peut-être adaptée en Line Dance).

Comment est évalué le niveau de difficulté d'une Line dance L'évaluation du niveau d'une danse est assez subjectif ; il est donc avant tout indicatif. En effet, il faut d'abord noté que le niveau général des danseurs ayant beaucoup évolué ces dernières années, une danse considérée comme « Avancé » il y a 10 ans serait notée « Intermédiaire » aujourd'hui. La difficulté d'une danse dépendra aussi du niveau du chorégraphe et de sa classe, ainsi que du niveau du danseur lui-même. Ainsi, une danse jugée « difficile » par un débutant sera considérée comme facile par quelqu'un de plus expérimenté. Cependant, quelques critères peuvent aider à déterminer le niveau d'une danse ; cela dépendra d'abord de la longueur de la danse, c'est-à-dire du nombre de comptes : évidemment plus elle sera longue, plus le nombre de comptes sera élevé, et plus la danse sera difficile. On peut dire aussi que la difficulté augmentera ou diminuera selon la présence ou l'absence de pas syncopés (les pas syncopés renforçant la difficulté). Enfin, le niveau de la danse peut augmenter si elle possède des pas ou des mouvements nécessitant une souplesse et/ou une dextérité particulière, et/ou un bon souffle et de l'énergie. Naturellement il n'y a rien d'officiel ni de figé, et une danse de 32 comptes peut se révéler plus dure qu'une danse de 64 comptes.

Quelles sont les autres spécificités de la Line Dance La première spécificité de la Line Dance est ce qu'on appelle les « Tags », « Ponts » ou « variations » en français.
Ce sont des pas qui sont ajoutés ou supprimés dans certaines chorégraphies à un ou plusieurs endroits de la musique, afin de correspondre parfaitement avec celle-ci. Une autre solution adoptée par les chorégraphes est de créer des danses « phrasées », c'est-à-dire de diviser la danse en plusieurs parties, qui seront séquencées sans un certain ordre. Par exemple, une danse peut être divisée en 2 parties A et B, qui seront organisées de la façon suivante : 2 fois la partie A, 2 fois la partie B, et 3 fois la partie A. La danse suit ainsi parfaitement la musique.Enfin, il peut arriver qu'on trouve des variantes ou variations dans des danses, où un pas (ou plus) est remplacé par un autre. Cela peut être une option du chorégraphe, qui peut proposer un pas plus facile ou plus difficile à la place d'un autre. Cela peut être aussi une décision de l'animateur/professeur, qui préfère l'enseigner ainsi ; dans ce cas, en principe il importe qu'il signale à ses élèves cette modification de la chorégraphie. Enfin, cela peut être les danseurs eux-mêmes qui remplacent des pas, désirant ainsi « s'approprier » la danse et introduire plus de « fun ». Dans tous les cas, ce qui compte avant tout c'est de respecter le nombre de comptes original (la longueur de la danse) et de suivre le flot des danseurs (aller dans la même direction que les autres).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/02/2018

×